Crowdfunding, Crowdlending ou Crowdinvesting …Quésaco ?

Des mots qui sont en plein essor et familiers pour tous les acteurs du monde économique. Le financement participatif est devenu une véritable innovation dans le monde de la finance. 296,8 millions d’euros ont été collectés sur des plateformes de financement participatif en 2015 en France.
Par Jean-Paul Treve, Expert-comptable Associé de CA Consultants

Le crowdfunding (« financement par la foule ») est une mise en commun d’apports financiers individuels ou associatifs, dans le but de financer des projets entrepreneuriaux, culturels ou environnementaux, généralement via internet. Alors que les levées de fonds traditionnelles durent quelques mois, on assiste à de véritables performances en termes de rapidité avec le financement participatif.

Suite au développement rapide de ce mode de financement, de nouveaux termes spécialisés ont été créés pour spécifier l’utilisation du mot de financement participatif selon les investissements et le besoin de financement :

Le Crowdfunding : le don
Le crowdfunding est la forme la plus connue de financement participatif auprès du grand public. Il permet aux individus de partager avec générosité le montant qu’il souhaite à des causes et des projets qui leur tiennent à cœur et ainsi responsabiliser les autres pour créer un impact fort.
2 types de don :
– Don avec contrepartie : utilisé pour remercier le contributeur (cadeaux, goodies, produits proposés par l’entreprise)
– Don sans contrepartie ou donation-based : un don généreux et symbolique où le contributeur n’attend aucune contrepartie en retour

Le Crowdlending : le prêt
Le prêt d’argent entre particuliers connaît un véritable essor grâce au développement d’Internet et l’émergence des plateformes de financement participatif. Il permet à des porteurs de projet d’emprunter de l’argent auprès de particuliers. Une opportunité qui profite de la crise économique et financière en se montrant comme une alternative aux crédits bancaires.

Le Crowdinvesting : l’investissement participatif
Le crowdinvesting ou « financement participatif en actions » est un véritable tremplin pour les startups ou jeunes entreprises qui ont difficilement accès aux crédits bancaires et souhaitent augmenter leur capital (jusqu’à 1 million d’euros). Les investisseurs achètent une participation aux fonds propres de la société par une souscription d’actions. La rémunération dépend des dividendes réalisés sur le bénéfice.

Même si le financement participatif ne représente que 0,03% du financement des TPE/PME en 2015, les premiers assouplissements de la réglementation (pour Octobre 2016) sont en train d’émerger pour aider au développement de ce secteur et le pérenniser :
– Le relèvement du plafond à 2,5 millions d’euros pour le Crowdinvesting
– Pour le crowdlending : augmentation du montant du prêteur (2000 euros pour les prêts avec intérêts et 5000 euros pour les prêts sans intérêt)
– Les entreprises pourront utiliser les plateformes de financement participatif pour prêter leur trésorerie à d’autres entreprises
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.
Jean-Paul Treve au 04 78 27 26 26