Social

Cotisations et contributions sociales sur les salaires

Publié le 01 janvier 2024

Présentation des cotisations et contributions sociales dues sur les rémunérations des salariés.

Cotisations et contributions sociales 2024

Taux des cotisations et contributions sociales sur les salaires à jour au 1er janvier 2024
Base (1) Salarié Employeur (2)
CSG non déductible et CRDS 98,25 % brut (3) 2,90 % -
CSG déductible 98,25 % brut (3) 6,80 % -
SÉCURITÉ SOCIALE :
- Maladie, maternité, invalidité, décès 
- Vieillesse plafonnée
- Vieillesse déplafonnée
- Allocations familiales
- Accidents du travail

Totalité du salaire
Tranche A
Totalité du salaire
Totalité du salaire
Totalité du salaire

- (4)
6,90 % 
0,40 %
-
-

13 % (5)
8,55 % 
2,02 %
5,25 % (6)
Variable
CONTRIBUTION DE SOLIDARITÉ
POUR L’AUTONOMIE
Totalité du salaire - 0,30 % (7)
COTISATION LOGEMENT (Fnal) :
- Employeurs de moins de 50 salariés
- Employeurs d’au moins 50 salariés

Tranche A
Totalité du salaire

-
-

0,10 %
0,50 %
ASSURANCE CHÔMAGE Tranches A + B - 4,05 %
FONDS DE GARANTIE DES SALAIRES (AGS) Tranches A + B - 0,20 %
APEC  Tranches A + B 0,024 % 0,036 %
RETRAITE COMPLÉMENTAIRE :
- Cotisation Agirc-Arrco
- Cotisation Agirc-Arrco
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre technique (8)

Tranche 1
Tranche 2
Tranche 1
Tranche 2
Tranches 1 et 2

3,15 %
8,64 %
0,86 %
1,08 %
0,14 %

4,72 %
12,95 %
1,29 %
1,62 %
0,21 %
PRÉVOYANCE CADRES Tranche A - 1,50 %
FORFAIT SOCIAL SUR LA CONTRIBUTION PATRONALE DE PRÉVOYANCE (9) Totalité de la contribution - 8 %
CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ET SYNDICALES Totalité du salaire - 0,016 %
VERSEMENT TRANSPORT (10) Totalité du salaire - Variable
(1) Tranches A et 1 : dans la limite du plafond mensuel de la Sécurité sociale ; tranche B : de 1 à 4 plafonds ; tranche 2 : 1 à 8 plafonds.
(2) Les salaires inférieurs à 1,6 Smic peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une réduction générale de cotisations patronales.
(3) Base CSG et CRDS : salaire brut moins abattement forfaitaire de 1,75 % sur le montant de la rémunération n’excédant pas 4 plafonds de la Sécurité sociale majoré de certains éléments de rémunération.
(4) Pour les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, une cotisation salariale s’applique au taux de 1,30 %.
(5) Ce taux est abaissé à 7 % pour les rémunérations annuelles qui n’excèdent pas 2,5 Smic (prise en compte de la valeur du Smic au 31 décembre 2023, soit 11,52 € de l’heure)..
(6) Ce taux est abaissé à 3,45 % pour les rémunérations annuelles n’excédant pas 3,5 Smic (prise en compte de la valeur du Smic au 31 décembre 2023, soit 11,52 € de l’heure)..
(7) Attention, l’Urssaf intègre le taux de la contribution de solidarité pour l’autonomie dans celui de l’assurance-maladie, affichant ainsi un taux global de 7,30 % ou de 13,30 %.
(8) La contribution d’équilibre technique est due uniquement sur les salaires dépassant le plafond de la Sécurité sociale.
(9) En sont exonérées les entreprises de moins de 11 salariés.
(10) Entreprises d’au moins 11 salariés dans certaines agglomérations, notamment de plus de 10 000 habitants.

Historique

2023

Taux des cotisations et contributions sociales sur les salaires à jour au 1er janvier 2023
Base (1) Salarié Employeur (2)
CSG non déductible et CRDS 98,25 % brut (3) 2,90 % -
CSG déductible 98,25 % brut (3) 6,80 % -
SÉCURITÉ SOCIALE :
- Maladie, maternité, invalidité, décès 
- Vieillesse plafonnée
- Vieillesse déplafonnée
- Allocations familiales
- Accidents du travail

Totalité du salaire
Tranche A
Totalité du salaire
Totalité du salaire
Totalité du salaire

- (4)
6,90 % 
0,40 %
-
-

13 % (5)
8,55 % 
1,90 %
5,25 % (6)
Variable
CONTRIBUTION DE SOLIDARITÉ
POUR L’AUTONOMIE
Totalité du salaire - 0,30 % (7)
COTISATION LOGEMENT (Fnal) :
- Employeurs de moins de 50 salariés
- Employeurs d’au moins 50 salariés

Tranche A
Totalité du salaire

-
-

0,10 %
0,50 %
ASSURANCE CHÔMAGE Tranches A + B - 4,05 %
FONDS DE GARANTIE DES SALAIRES (AGS) Tranches A + B - 0,15 %
APEC  Tranches A + B 0,024 % 0,036 %
RETRAITE COMPLÉMENTAIRE :
- Cotisation Agirc-Arrco
- Cotisation Agirc-Arrco
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre technique (8)

Tranche 1
Tranche 2
Tranche 1
Tranche 2
Tranches 1 et 2

3,15 %
8,64 %
0,86 %
1,08 %
0,14 %

4,72 %
12,95 %
1,29 %
1,62 %
0,21 %
PRÉVOYANCE CADRES Tranche A - 1,50 %
FORFAIT SOCIAL SUR LA CONTRIBUTION PATRONALE DE PRÉVOYANCE (9) Totalité de la contribution - 8 %
CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ET SYNDICALES Totalité du salaire - 0,016 %
VERSEMENT TRANSPORT (10) Totalité du salaire - Variable
(1) Tranches A et 1 : dans la limite du plafond mensuel de la Sécurité sociale ; tranche B : de 1 à 4 plafonds ; tranche 2 : 1 à 8 plafonds.
(2) Les salaires inférieurs à 1,6 Smic peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une réduction générale de cotisations patronales.
(3) Base CSG et CRDS : salaire brut moins abattement forfaitaire de 1,75 % sur le montant de la rémunération n’excédant pas 4 plafonds de la Sécurité sociale majoré de certains éléments de rémunération.
(4) Pour les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, une cotisation salariale s’applique au taux de 1,30 %.
(5) Ce taux est abaissé à 7 % pour les rémunérations annuelles qui n’excèdent pas 2,5 Smic.
(6) Ce taux est abaissé à 3,45 % pour les rémunérations annuelles n’excédant pas 3,5 Smic.
(7) Attention, l’Urssaf intègre le taux de la contribution de solidarité pour l’autonomie dans celui de l’assurance-maladie, affichant ainsi un taux global de 7,30 % ou de 13,30 %.
(8) La contribution d’équilibre technique est due uniquement sur les salaires dépassant le plafond de la Sécurité sociale.
(9) En sont exonérées les entreprises de moins de 11 salariés.
(10) Entreprises d’au moins 11 salariés dans certaines agglomérations, notamment de plus de 10 000 habitants.

2022

Taux des cotisations et contributions sociales sur les salaires à jour au 1er janvier 2022
Base (1) Salarié Employeur (2)
CSG non déductible et CRDS 98,25 % brut (3) 2,90 % -
CSG déductible 98,25 % brut (3) 6,80 % -
SÉCURITÉ SOCIALE :
- Maladie, maternité, invalidité, décès 
- Vieillesse plafonnée
- Vieillesse déplafonnée
- Allocations familiales
- Accidents du travail

Totalité du salaire
Tranche A
Totalité du salaire
Totalité du salaire
Totalité du salaire

- (4)
6,90 % 
0,40 %
-
-

13 % (5)
8,55 % 
1,90 %
5,25 % (6)
Variable
CONTRIBUTION DE SOLIDARITÉ
POUR L’AUTONOMIE
Totalité du salaire - 0,30 % (7)
COTISATION LOGEMENT (Fnal) :
- Employeurs de moins de 50 salariés
- Employeurs d’au moins 50 salariés

Tranche A
Totalité du salaire

-
-

0,10 %
0,50 %
ASSURANCE CHÔMAGE Tranches A + B - 4,05 %
FONDS DE GARANTIE DES SALAIRES (AGS) Tranches A + B - 0,15 %
APEC  Tranches A + B 0,024 % 0,036 %
RETRAITE COMPLÉMENTAIRE :
- Cotisation Agirc-Arrco
- Cotisation Agirc-Arrco
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre technique (8)

Tranche 1
Tranche 2
Tranche 1
Tranche 2
Tranches 1 et 2

3,15 %
8,64 %
0,86 %
1,08 %
0,14 %

4,72 %
12,95 %
1,29 %
1,62 %
0,21 %
PRÉVOYANCE CADRES Tranche A - 1,50 %
FORFAIT SOCIAL SUR LA CONTRIBUTION PATRONALE DE PRÉVOYANCE (9) Totalité de la contribution - 8 %
CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ET SYNDICALES Totalité du salaire - 0,016 %
VERSEMENT TRANSPORT (10) Totalité du salaire - Variable
(1) Tranches A et 1 : dans la limite du plafond mensuel de la Sécurité sociale ; tranche B : de 1 à 4 plafonds ; tranche 2 : 1 à 8 plafonds.
(2) Les salaires inférieurs à 1,6 Smic peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une réduction générale de cotisations patronales.
(3) Base CSG et CRDS : salaire brut moins abattement forfaitaire de 1,75 % sur le montant de la rémunération n’excédant pas 4 plafonds de la Sécurité sociale majoré de certains éléments de rémunération.
(4) Pour les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, une cotisation salariale s’applique au taux de 1,30 % (taux en vigueur depuis le 1er avril 2022).
(5) Ce taux est abaissé à 7 % pour les salaires annuels qui n’excèdent pas 2,5 Smic.
(6) Ce taux est abaissé à 3,45 % pour les rémunérations annuelles n’excédant pas 3,5 Smic.
(7) Attention, l’Urssaf intègre le taux de la contribution de solidarité pour l’autonomie dans celui de l’assurance-maladie, affichant ainsi un taux global de 7,30 % ou de 13,30 %.
(8) La contribution d’équilibre technique est due uniquement sur les salaires dépassant le plafond de la Sécurité sociale.
(9) En sont exonérées les entreprises de moins de 11 salariés.
(10) Entreprises d’au moins 11 salariés dans certaines agglomérations, notamment de plus de 10 000 habitants.

2021

Taux des cotisations et contributions sociales sur les salaires à jour au 1er janvier 2021
Base (1) Salarié Employeur (2)
CSG non déductible et CRDS 98,25 % brut (3) 2,90 % -
CSG déductible 98,25 % brut (3) 6,80 % -
SÉCURITÉ SOCIALE :
- Maladie, maternité, invalidité, décès 
- Vieillesse plafonnée
- Vieillesse déplafonnée
- Allocations familiales
- Accidents du travail

Totalité du salaire
Tranche A
Totalité du salaire
Totalité du salaire
Totalité du salaire

- (4)
6,90 % 
0,40 %
-
-

13 % (5)
8,55 % 
1,90 %
5,25 % (6)
Variable
CONTRIBUTION DE SOLIDARITÉ
POUR L’AUTONOMIE
Totalité du salaire - 0,30 % (7)
COTISATION LOGEMENT (Fnal) :
- Employeurs de moins de 50 salariés
- Employeurs d’au moins 50 salariés

Tranche A
Totalité du salaire

-
-

0,10 %
0,50 %
ASSURANCE CHÔMAGE Tranches A + B - 4,05 %
FONDS DE GARANTIE DES SALAIRES (AGS) Tranches A + B - 0,15 %
APEC  Tranches A + B 0,024 % 0,036 %
RETRAITE COMPLÉMENTAIRE :
- Cotisation Agirc-Arrco
- Cotisation Agirc-Arrco
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre général
- Contribution d’équilibre technique (8)

Tranche 1
Tranche 2
Tranche 1
Tranche 2
Tranches 1 et 2

3,15 %
8,64 %
0,86 %
1,08 %
0,14 %

4,72 %
12,95 %
1,29 %
1,62 %
0,21 %
PRÉVOYANCE CADRES Tranche A - 1,50 %
FORFAIT SOCIAL SUR LA CONTRIBUTION PATRONALE DE PRÉVOYANCE (9) Totalité de la contribution - 8 %
CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ET SYNDICALES Totalité du salaire - 0,016 %
VERSEMENT TRANSPORT (10) Totalité du salaire - Variable
(1) Tranches A et 1 : dans la limite du plafond mensuel de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 428 € en 2021) ; tranche B : de 1 à 4 plafonds ; tranche 2 : 1 à 8 plafonds.
(2) Les salaires inférieurs à 1,6 Smic peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une réduction générale de cotisations patronales.
(3) Base CSG et CRDS : salaire brut moins abattement forfaitaire de 1,75 % sur le montant de la rémunération n’excédant pas 4 plafonds de la Sécurité sociale majoré de certains éléments de rémunération.
(4) Pour les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, une cotisation salariale s’applique au taux de 1,50 %.
(5) Ce taux est abaissé à 7 % pour les salaires annuels qui n’excèdent pas 2,5 Smic.
(6) Ce taux est abaissé à 3,45 % pour les rémunérations annuelles n’excédant pas 3,5 Smic.
(7) Attention, l’Urssaf intègre le taux de la contribution de solidarité pour l’autonomie dans celui de l’assurance-maladie, affichant ainsi un taux global de 7,30 % ou de 13,30 %.
(8) La contribution d’équilibre technique est due uniquement sur les salaires dépassant le plafond de la Sécurité sociale.
(9) En sont exonérées les entreprises de moins de 11 salariés.
(10) Entreprises d’au moins 11 salariés dans certaines agglomérations, notamment de plus de 10 000 habitants.
Article publié le 01 janvier 2024 - © Les Echos Publishing - 2023

Dessin de la semaine

Jusqu’au 31 décembre 2026, les entreprises qui éprouvent des difficultés pour rembourser leur PGE peuvent demander à bénéficier d’un rééchelonnement de leur prêt sur 2 à 4 années supplémentaires.

Publié le 28 février 2024

La question à la une

J’ai entendu dire que le dispositif d’exonération de cotisations sociales patronales dont bénéficient les exploitants agricoles lorsqu’ils embauchent des travailleurs occasionnels allait être prolongé. Confirmez-vous cette information ?

Publié le 01 mars 2024

Le dossier à la une

Lorsqu’une entreprise connaît des difficultés économiques ou financières avérées ou prévisibles, elle a tout intérêt à saisir rapidement la justice pour bénéficier de dispositifs qui vont permettre de traiter de manière préventive, amiable et confidentielle ces difficultés et éviter un dépôt de bilan. Ces dispositifs préventifs, que sont le mandat ad hoc et la procédure de conciliation, sont relativement méconnus des chefs d’entreprise. Pourtant, ils se révèlent très efficaces car, selon les statistiques établies par les tribunaux de commerce, 70 à 80 % d’entre eux aboutissent à un accord entre le chef d’entreprise et ses principaux créanciers.

Publié le 01 mars 2024
Outils pratiques
Simulateurs
PLACEMENTS, EMPRUNTS, CRÉDIT-BAIL, CONGÉS PAYÉS...